Prier + lire la Bible + aller à l’église… ≠ Être sauvé

Hits: 46

D’aucuns peuvent être convaincus que parce qu’ils vont à l’église, qu’ils prient, lisent la Bible, adorent le Seigneur de leur bouche ou même parce qu’ils font des miracles et chassent des démons au nom de Jésus, qu’ils sont sauvés, mais pour plusieurs c’est un mensonge de Satan. Ils sont aveuglés, croient marcher dans les voix de Dieu mais sont en réalité ENNEMIS DE DIEU.

Après avoir lu cette introduction, je vous supplie de lire jusqu’au bout, même si cela vous en coute car certainement Dieu veut vous ouvrir les yeux aujourd’hui sur votre état spirituel ou de façon plus large, sur l’état de l’Église.

ÉTAT DES LIEUX

Mon introduction peut sembler choquante mais c’est la réalité ; aujourd’hui l’Église est pleine d’ennemis de Dieu qui ne sont pas des sacrifices vivants et de bonne odeur pour Lui.

Cela ne devrait pourtant pas nous étonner. Jésus lui-même, dans une parabole connue comme la « Parabole des noces » (Matthieu 22.1-14), a déclaré : « il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus ». Cette citation devenue un proverbe célèbre devrait nous alerter mais au lieu de cela, nous préférons bien souvent l’ignorer comme les nombreux autres versets semblables que nous trouvons pourtant dans la Parole de Dieu (la Bible) ; lisons plutôt :

13 Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. 14 Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.

Dans cette déclaration de Jésus, il ne parle pas seulement d’une porte qui pourrait être assimilée à Lui, mais également d’un chemin ; cela implique qu’une fois passés par la croix (c.à.d. convertis), nous devons encore marcher (action) plutôt que de nous arrêter là où Jésus est mort ; la vie chrétienne est une marche vers la vie éternelle et le chemin sur lequel nous devons marcher n’est nul autre que celui que Jésus nous a montré.

RACE D’ADULTÈRES SPIRITUELS

Ces dernières années, un « évangile de complaisance » a été prêché dans de nombreuses églises. Un évangile qui insinue -voire déclare- que puisque nous sommes sauvés par grâce, nous n’avons pas (ou peu) à nous soucier de notre sanctification (ou « état de sainteté » si vous préférez).

Chercher la source ailleurs

Aujourd’hui, on prêche plutôt sur des choses que le cœur des hommes désire : la santé, l’argent, l’amour (trouver une femme ou un homme pour le mariage), etc.

Laissez-moi vous dire que la recherche de ces choses est de l’idolâtrie. Nous faisons de nos désirs une priorité alors que c’est Dieu que nous devrions aimer et placer en premier dans toutes nos « affaires terrestres ».

Pourtant, lorsque nous ne voyons pas la provision divine arriver au moment où nous le désirons, notre impatience nous conduit à chercher notre source ailleurs qu’en Dieu alors qu’Il devrait être la source de tout en nous et pour nous ; c’est de l’idolâtrie, un péché que Dieu qui est un Dieu jaloux a en horreur.

Les plaisirs mondains

Mais le plus grave aujourd’hui parmi ceux qui se disent chrétiens, c’est que les plaisirs du monde ont pris la place de Dieu.

Nous vivons dans une ère où les loisirs et les divertissements n’ont jamais été aussi nombreux. Regarder pendant des heures des séries TV sur Netflix ou des sketchs sur Youtube, faire défiler indéfiniment son flux d’actualité Facebook, ou encore jouer à la PS4 ou à la Xbox One jusqu’à plus d’heure sont devenues autant de choses qui nous empêchent de passer du temps en communion avec notre Créateur. Étonnamment nous trouvons facilement du temps à perdre quotidiennement pour ce genre de futilités alors que corrélativement nous nous inventons de nombreuses excuses pour prier peu et lire peu la Parole de Dieu.

Et c’est que peut être le problème : si une quelconque activité prend le pas sur notre relation avec Dieu, alors nous sommes là aussi idolâtres. La Bible déclare même que dans ce cas, nous sommes des adultères (spirituels) dans cette relation qui nous unit à celui-ci.

Conséquences de l’idolâtrie / de l’adultère spirituel

4 Adultères que vous êtes ! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.

Ce verset est très clair pourtant qui d’entre nous a déjà véritablement porté de l’importance à ce qu’il implique ? L’amour du monde (c.à.d. placer les plaisirs avent Dieu) nous fait ennemi de Dieu et subséquemment des candidats parfaits pour l’enfer.

9 Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, 10 ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu.

Nous lisons encore :

16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

Et même si la puissance de Dieu se révèle à travers notre vie, que nous faisons des miracles ou chassons des démons, cela ne signifie pas que nous vivons une vie qui honore le Seigneur.

21 Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 22 Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Lire la suite

Notons que Jésus dit : « Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité ». Il explique ici que beaucoup de ceux qui se disent chrétien et qui ont même l’apparence de la puissance et de l’onction ne se verront pas accorder l’entrée du Royaume des cieux ; pourquoi ? Parce qu’ils n’auront pas entretenu de véritable communion avec Lui (raison pour laquelle Jésus ne les connait pas !) ni obei aux commandements de Dieu.

Pourquoi tous ces passages sont-ils présents dans la parole de Dieu alors que nous savons que le Salut nous est donné par grâce ? Est-ce pour nous embrouiller ? Non ! Ils sont parfaitement clairs et il n’y a pas de second degrés ni de choses à lire entre les lignes : si nous marchons dans ces voies, nous ne sommes certainement pas sauvés.

C’est aussi pour cela (à cause de l’adultère spirituel) qu’il y a parmi nous beaucoup d’infirmes et de malades (je ne dis pas que tous les infirmes et malades le sont à cause de leur péché mais c’est de toute évidence le cas de certains ; cependant, il ne nous appartient pas de les juger).

Promesses bibliques

En outre la plupart des promesses de la Bible sont adressées à ceux qui s’attachent à l’enseignement divin, qui pratiquent la justice et marchent dans la droiture et non aux adultères spirituels, non à ceux qui sont considérés comme ennemis de Dieu.

La Bible dit par exemple que nous n’avons à nous soucier de rien si nous cherchons d’abord les choses du Royaume :

33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

RÉVEILLONS-NOUS !

Mes frères, mes sœurs, je vous en supplie : prenons conscience de notre état spirituel, réveillons-nous ! Si nous nous reconnaissons dans ces descriptions, il n’est pas trop tard, au contraire, le réveil est à la porte !

Notre chair a été crucifiée avec Jésus et nous pouvons marcher sur le chemin qui mène au Ciel, simplement en le croyant. C’est d’ailleurs cet amour de Jésus pour nous qui devrait, par son Esprit, faire grandir notre propre amour pour Lui et nous donner envie d’abandonner les choses du monde et passer plus de temps avec Lui.

Il est temps de nous repentir, de demander pardon à Dieu de notre idolâtrie, de revenir à la véritable communion avec Lui par la prière et la lecture de la Bible.

Demandons au Saint-Esprit de venir et d’agir en nous ; c’est Lui qui mettra dans notre cœur le désir et l’action, c’est lui qui nous aidera à balayer nos idoles, nos plaisirs personnels pour laisser toute la place au seul Dieu qui mérite toute notre adoration.

Ads

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 698 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :